EFAC 2017 - ALLEMAGNE
Galerie photo
Photo_1

Le parcours en lui-même était très physique … Je ne pensais pas qu’on pouvait nous faire remonter une piste (rouge) de ski à pied … pour commencer la 1e cible à la cime de la piste et ensuite continuer le parcours en redescendant … sans oublier la fin du parcours qui nous rapprochait, une fois de plus, du haut de la piste. A la fin du premier jour, j’étais 2e à 12 points du 1er.

Après le deuxième jour, j’avais repris 4 points sur le 1er  et  n’avais plus que 8 points de retard… Sur le 3e, j’avais environ 60 points d’avance.

La 3e journée de ce championnat fut pour moi une épreuve, mais beaucoup plus mentale que physique bien que le parcours fut aussi très sportif et très chaud. Dès la 2e cible (sur les 28 de la journée),  je rencontrai un problème matériel : mon repose-flèche se cassa… Ce n’est donc qu’avec une réparation de fortune que j’ai fini la journée. Il m’a fallu une dizaine de cibles pour pouvoir essayer de comprendre le tir avec ma réparation… Je ne perdis que 56 points par rapport au 1er.

L’objectif de la dernière journée était de ne pas trop perdre de points sur le 1er. Avec ma réparation de fortune de la veille, je savais que j’avais perdu mon titre , gagné 2 ans plus tôt en Autriche… Cependant, pour essayer de rester sur le podium, je fis les 3/4 du parcours d’un bon niveau, avant de rebaisser sur la fin. Au final,  je finis 2e du Championnat d’Europe avec 80 points de retard sur le 1er et une avance de 231 points sur le 3e.

En conclusion, ce Championnat d’Europe 2012 de BowHunting en Italie me permit de travailler le mental (avec le bris de matériel) et le physique … Nous avons tiré avec des températures avoisinant les 37°C.