EFAC 2017 - ALLEMAGNE
Galerie photo
Photo_1

Pourquoi suis-je devenu arbitre ?

Pour moi l’arbitre est le garant du respect des règles.
Un besoin pour le fonctionnement des concours organisés par la fédération.

Sans arbitre, plus de reconnaissance, donc plus de possibilité pour nos archers de s’illustrer. Sans règles plus aucune reconnaissance pour notre sport au niveau international.

L’arbitre est aussi le « patron » sur un concours, celui qui devra prendre les décisions, faire les choix, pour que le problème devienne solution, et que l’archer venu pour un résultat ou pour son plaisir y trouve son compte. L’arbitrage c’est aussi la passion du sport.

Cette passion est essentielle pour la pérennisation de notre sport.

L’arbitre n’est pas quelqu’un qui sanctionne, mais qui explique les règlements et cherche les solutions pour l’archer. Il est également source de conseil.

C’est pour cela, qu’en septembre 2008, je me renseigne auprès du Président Comité Régional d’Arbitrage d’Auvergne. Après deux ou trois échanges, je suis inscrit aux épreuves du Tronc commun du diplôme d’arbitre, ainsi qu’aux options Nature/3D et FITA/Fédéral/Salle.

Après avoir brillamment réussi les épreuves, je suis devenu Arbitre Fédéral en prêtant serment lors du Criterium BareBow 2009 qui avait lieu à Bort-les-Orgues (18) organisé par le club « la Flèche de la Sumène ».